Herbert von Karajan : une autobiographie imaginaire

Sylvain Fort
Actes Sud[Paris] "Classica", DL 2016

A tort ou à raison, Herbert von Karajan s'est imposé comme le chef d'orchestre majeur de l'après-guerre. Sa notoriété, sa stature, sa production discographique ont éclipsé tous ses concurrents. Les polémiques nées autour de sa proximité avec le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale ont ajouté à cela un parfum de soufre. Nombre de livres se sont emparés de ce parcours si riche pour raconter la vie d'un témoin et acteur de près d'un siècle de musique. D'un texte à l'autre émerge toutefois une évidence : le matériau de première main, c'est-à-dire ce que Karajan a pu raconter, est fort maigre. Toute biographie tente de masquer l'évidence d'une très grande pudeur, prise parfois pour un goüût maniaque du secret. D'où le pari du présent livre : tenter une autobiographie imaginaire du chef d'orchestre. Tel est le moyen employé pour que la vie de Karajan prenne sens ; pour que son travail s'inscrive dans une dynamique cohérente et compréhensible ; mais surtout pour que la musique prenne sa juste place dans l'existence d'un homme qui parut souvent la mettre à son service alors qu'en réalité il n'eut de cesse de la servir. Comme tous les volumes de la collection Classica, cet Herbert von Karajan est enrichi d'un index, de repères bibliographiques et d'une discographie.

Permalien Surprise Panier
Réserver

Plus de détail

 Exemplaires (1)

Localisation Collection Cote Code barres Situation Date de retour
1er étage Musique classique Doc./783 ORC C3100002512 Empruntable -

Envie de découverte ?

Image des surprises

Les surprises

Ce que vous avez aimé... ou pas.