Rechercher

 L' agriculture du Nord au Moyen-âge : Artois, Cambrésis, Flandre wallonne


En général l'agriculture stagna dans la médiocrité jusque vers 1850. Dans le Nord au contraire le Moyen Age vit naître l'agriculture flamande. Ce fut une polyculture aux assolements complexes faisant une place de plus en plus grande à l'avoine (dès l'an Mil), aux fourrages (vers 1150), et à des plantes jusque-là confinées dans les courtils, textiles, tinctoriales et oléagineuses (vers 1400). Ce fut aussi une agriculture intensive avec des chevaux de plus en plus puissants et bien harnachés, avec la suppression progressive des jachères, de nombreux labours, le bêchage parfois, beaucoup de fumiers et des rendements somptueux, tant à la surface qu'à la semence. Ce fut enfin une culture spéculative, ouverte sur le commerce, toujours à l'affüût du progrès, dans un climat capitaliste et dans la plus totale liberté. Les initiateurs en furent les petits paysans, car l'agriculture flamande ne fut que l'extension aux pleins champs de la culture des courtils.

Plus de détail

Réserver Permalien Avis Envies

 Exemplaires (2)

Localisation Collection Cote Code barres Situation Date de retour
Consultable sur demande en salle d'étude Patrimoine écrit MAG L/P 8/111 581 C0003045889 Réservé à la consultation sur place -
Rez-de-chaussée Région FR/630 DER C0003542221 Empruntable -

Envie de découverte ?

Vos suggestions

Ce que vous avez aimé... ou pas.

Donner votre avis - Vous avez lu, vu...