Rechercher

Suggestions à lire, écouter, voir

Nos sélections

La rentrée littéraire en avant-première

Théa
20 août 2019

La rentrée littéraire arrive à grands pas ... Découvrez-en ici un petit avant-goût, sélectionné et commenté pour vous.

Les ouvrages seront bientôt disponibles à la médiathèque, vous pouvez dès maintenant les réserver.

Et pour plus d'idées de lecture, rejoignez-nous sur le groupe Facebook des Tulalus !

Cent millions d'années et un jour

Jean-Baptiste Andrea (1971-....)
l'Iconoclaste

Quand Stan, paléontologue, entend parler d’un squelette de « dragon » enfoui dans un glacier, il y voir le signe qu’il cherchait, le but de sa vie, la consécration de sa carrière. Il part et laisse tout derrière lui. Mais les recherches se révèlent infructueuses, les conditions de vie difficiles. De sa plume pleine de poésie et d’élégance, Jean-Baptiste Andréa nous entraîne dans cette fuite en avant absolue, passionnée, dévorante. Un roman magnifique, poignant, teinté de mélancolie et d’introspection.


Girl

Edna O'Brien (1932-....)
Sabine Wespieser éditeur

"Girl" s’ouvre sur ces mots : "J’étais une fille autrefois, c’est fini." Autrefois, pour cette adolescente nigériane, c’était avant d’être enlevée par Boko Haram. Avant d’avoir à traverser les pires épreuves, celle de la captivité, de l’évasion et celle, plus terrible encore, de la mise au ban. Le souffle coupé, on est happé par le récit de l’odyssée de cette héroïne courageuse. Avec une grande empathie, l’Irlandaise Edna O’Brien signe un roman captivant où le mal absolu côtoie l’infinie bonté.


Je reste roi de mes chagrins : roman

Philippe Forest (1962-....)
Impr. Floch

1954, Churchill, le lion rugissant, approche les quatre-vingt ans. Lors des longues séances de pose occasionnées par la réalisation de son portrait, les masques tombent. Déclinant, au seuil de sa vie, il est un homme âgé qui se retourne sur son passé avec amertume et lucidité. Une réflexion sur la vie et les apparences ; un livre émouvant, à l’écriture puissante et élégante, qui laisse entrevoir l’humanité et la fragilité de ce personnage souvent dépeint comme un monstre sacré, inébranlable, sans failles.


Les guerres intérieures : roman

Valérie Tong Cuong (1964-....)
Lattès

Parce qu'ils n'ont pas pu ou pas voulu voir ou agir, parce qu'ils ont fait des choix qu'ils regrettent, Pax et Emi sont rongés par la culpabilité. Piégés dans cette idée du « que ce serait-il passé si ... », ils s'enferment dans des remords qui les empoisonnent à petit feu. Un magnifique roman sur ces petites ou grandes lâchetés ordinaires, sur le remord, la culpabilité, sur le destin et les choix aussi. Dans ce roman choral, Valérie Tong Cuong nous offre une nouvelle plongée bouleversante dans la psychologie humaine.


Le corps d'après

Virginie Noar
Editions François Bourin

Roman dur, violent, cru, direct mais au combien réaliste sur le corps des femmes : en portant la vie puis en donnant naissance, ce corps est bouleversé et entraîne les femmes à s’interroger sur leur devenir. La narratrice après une enfance et une adolescence difficiles débute sa vie d’adulte en soumettant son corps à des jeux pervers et en participant au monde du porno. Ce rapport au corps, à ses mystères et à ses pouvoirs va être encore exacerbé lorsqu’elle tombe enceinte : comment réussir alors à le supporter, à devenir mère et surtout à aimer son enfant ? Roman touchant et efficace dont on ne sort pas indemne.


Où bat le coeur du monde

Philippe Hayat (1964-....)
Calmann-Lévy

Paris, 2015. Darius Zaken, l'un des plus grands jazzmen du 20e siècle, s'apprête à monter sur scène pour son concert d'adieu. Mais comment cet enfant du quartier juif de Tunis, laissé boiteux et muet par l'agression dans laquelle a été tué son père, en est-il arrivé là ? Philippe Hayat nous offre ici un roman bouleversant, un récit tout en nuances, teinté de mélancolie mais aussi d'espoir. Un roman sur le jazz, bien sûr. Un roman sur l'obstination, aussi, sur l'espoir, la volonté et les choix qu'il faut faire parfois pour donner vie à ses rêves.


Murène : roman

Valentine Goby (1974-....)
Normandie roto impr.

François, 22 ans, perd ses deux bras à la suite d’un accident. Le désarroi est total à son réveil, pour lui comme pour son entourage. Le soutien de ses proches et leur ingéniosité l’aideront à retrouver peu à peu le goût de vivre. Mais en cette fin des années 50, l’accompagnement médical a encore des progrès à faire, et la volonté de François ne peut suffire. C’est la découverte de la natation et du handisport qui lui rendra sa dignité. La plume délicate de Valentine Goby sublime la métamorphose lumineuse d’un homme brisé qui revient à la vie.


Rien n'est noir : roman

Claire Berest (1982-....)
Stock

Claire Berest nous offre dans ce texte une vraie plongée dans l'âme de Frida Kahlo, femme et artiste pleine de paradoxes : forte et fragile, sombre et colorée, pleine de vie et de violence, amoureuse et tourmentée. Et dotée d’un instinct de vie qui balaie tout sur son passage, malgré les drames, malgré les souffrances, malgré la douleur qui l’accompagnait au quotidien. « Rien n’est noir » est un roman passionnant sur une personnalité fascinante, à la fois flamboyante et poignante.


L'imprudence : roman

Loo Hui Phang (1974-....)
Actes Sud

A la mort de sa grand-mère, une jeune femme retourne au Laos en compagnie de sa mère et de son frère aîné. Ce voyage est l’occasion pour elle de revoir le pays qu’elle a quitté à l’âge d’un an, de retrouver son grand-père, de mieux connaître l’histoire de sa famille et de comprendre qui elle est. Loin d'être la jeune fille sage qu'on attendait qu'elle soit, elle a très vite pris ses distances avec les traditions familiales, partant vivre à Paris pour vivre librement sa passion pour la photographie et pour les hommes. Un roman transgressif, à la fois impudique et délicat.


Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

Jean-Paul Dubois (1950-....)
Ed. de l'Olivier

Dans une prison de Montréal Paul Hansen partage sa cellule avec Horton, un Hells Angel. Fils d’un pasteur danois et d’une exploitante de cinéma, il grandit à Toulouse avant de partir au Canada où il devient le gardien d’une résidence de luxe et rencontre sa femme, pilote d’aéroplane. Les chapitres relatent tour à tour la vie dans un pénitencier, et plus spécialement aux côtés d’un motard ; les années de Paul comme concierge et les raisons de son incarcération. Une belle histoire de vie, dans laquelle les croyances indiennes, les liens d’amitié, le travail de concierge et les vols en aéroplane sont régulièrement confrontés à un sentiment de révolte à l’égard de toutes les formes d’injustice.


Opus 77

Alexis Ragougneau (Auteur du texte) (03/08/1973)
EDITIONS VIVIANE HAMY

La foule est nombreuse à l’enterrement de Claessens, le célèbre chef d'orchestre. Ariane, sa fille, entreprend alors de nous raconter l'histoire de sa famille, une famille dont la vie tourne autour de la musique. La musique, ce monde de paillettes mais aussi un monde dur, violent, destructeur. Un roman magnifiquement écrit, fluide et puissant, où la musique est sublimée. Un texte époustouflant, poignant, une vraie claque, jusqu'à la dernière phrase qui résonne encore longtemps après avoir fermé le livre.


De pierre et d'os

Bérengère Cournut (1980-....)
Le Tripode

Uqsuralik est une jeune Inuit qui se retrouve séparée des siens après une fracture de glace. Elle va devoir survivre et affronter seule le froid polaire, chassant le phoque et cueillant des baies. Sur son chemin, elle croisera la route d’autres familles et fera la rencontre des esprits qui peuplent la banquise.
On ressort de cette lecture subjugué par la poésie du chamanisme des Inuit et saisi par la rudesse de la vie de ce peuple nomade qui vit au fil des saisons. Un roman aussi éblouissant que le blanc de la neige…