Je vais à Rio

Loin de toutes rétrospectives ou autres bilans, nous vous proposons une sélection d'ouvrages qui ont pour sujet les Jeux olympiques.

 

Philippe
13 août 2016

Grands records et petites anecdotes des J.O.

Benoît Kerjean
La Martinière jeunesse

Tous les sports olympiques, toutes les olympiades, tous les grands champions... réunis en un seul livre. Partez à la découverte des épreuves et des hommes qui ont fait la gloire de la compétition initiée par Pierre de Coubertin et qui mobilise tous les quatre ans les amoureux des sports, du sport. Un panorama complet de toutes les disciplines (présentes aux prochains Jeux olympiques ou aujourd'hui disparues) et de tous les records, depuis les premiers Jeux olympiques, en 1896, à Athènes, et leurs 42 disciplines, jusqu'aux derniers Jeux de Londres, en 2012, où l'audience de la cérémonie d'ouverture a été estimée à plus de 1 milliard de téléspectateurs.


La course à l'oubli : roman

Philippe Langenieux-Villard (1955-....)
Éditions Héloïse d'Ormesson

Le destin injustement contrarié d'Ahmed Boughera El Ouafi, français d'origine algérienne, qui a remporté le marathon des jeux Olympiques en 1928. ­Electre 2016


La fabuleuse histoire des Jeux olympiques

Robert Parienté (1930-2006)
Minerva

De l'Antiquité aux jeux d'Atlanta, tous les champions, toutes les disciplines, tous les évènements.


La désobéissance d'Andreas Kuppler : roman

Michel Goujon (romancier) (19..-....)
H. d'Ormesson

Février 1936. Les jeux Olympiques de Garmisch-Partenkirchen ont été une opération de communication réussie pour le régime nazi. Alors que le IIIe Reich entre dans sa phase triomphante, Andreas Kuppler, chroniqueur sportif réputé, traverse une crise existentielle. En acceptant de prendre sa carte du NSDAP, n'est il-pas devenu un pantin du pouvoir ?


Chercheurs d'or : comment les champions se préparent pour les jeux olympiques

Jean-Marie Bretagne (1960-....)
P. Rey

J.-M. Bretagne a suivi huit athlètes de la sélection française pour les Jeux olympiques d'été de 2004, pendant quatre mois et demi de leur préparation. Il témoigne du déroulement au jour le jour de leur entraînement à l'Institut national du sport et de leur pratique sportive de haut niveau.


Un siècle d'olympisme : les JO de 1896 à nos jours

Geoffroy Deffrennes
la Renaissance du livre

Retrace l'histoire des Jeux olympiques, relancés en 1896 par Pierre de Coubertin à Athènes, en replaçant chaque édition dans son contexte historique et local, avec les disciplines, les résultats et les performances, les grands athlètes, les évolutions des techniques sportives, des anecdotes, etc.


Championnes : elles ont conquis l'or, l'argent, le bronze

Clémentine Portier-Kaltenbach
Arthaud

De Kyneska, princesse grecque de Sparte, championne de course de char et première femme de l'histoire à gagner les jeux Olympiques, à la minuscule Keiko Fukuda, qui à l'âge de 98 ans devint la première judoka à atteindre le grade de ceinture noire dixième dan, ce livre est un hommage à toutes les sportives, femmes d'action et de caractère qui s'imposèrent comme championnes. ­Electre 2015


Dictionnaire olympique du Pas-de-Calais

Philippe Vincent-Chaissac (1959-....)
Ed. Les Echos du Pas-de-Calais

Présentation de 140 sportifs originaires du département du Pas-de-Calais qui ont participé aux jeux Olympiques et Paralympiques, de ceux d'Athènes en 1896 à ceux de Londres en 2012.


Olympie : la victoire pour les dieux

Philippe de Carbonnières
CNRS éd.

Le prestige d'Olympie est universel, et la renommée de ses Jeux fut telle, depuis toujours, qu'elle a provoqué leur résurrection il y a bientôt un siècle. Le site lui-même est moins connu ou fréquenté que ceux d'Athènes ou de Delphes, encore que sa beauté et sa douceur, la charge d'émotion dont il est empreint, attirent à lui de nombreux visiteurs. Brillamment fouillé et étudié, c'est surtout sou l'angle archéologique ou celui de l'histoire de l'art qu'il est généralement présenté. Si les pays germaniques ou anglo-saxons ont depuis longtemps compris l'importance du sport dans le monde grec, il n'en est pas de même dans notre pays où le sujet n'est qu'effleuré ou limité au plan esthétique. Il était donc nécessaire d'envisager le sanctuaire à travers ses vestiges et ses légendes fondatrices, mais plus encore selon un fil directeur : les Jeux, dans leur déroulement, leurs aspects techniques, leur impact politique et culturel. Lieu de pèlerinage, terre de rassemblement par-delà les conflits, ce nom magique évoque aussi, pendant toute l'Antiquité, le sommet de la gloire athlétique. Durant au moins douze siècles, Olympie a symbolisé le sport et sa fraternité. Il offre aujourd'hui encore un des plus beaux modèles d'humanité.


Vaincre à Olympie

Maurice Genevoix (1890-1980)
Éd. du Rocher

L'auteur avait tous les atouts pour embrasser une carrière sportive qu'une terrible blessure sur les champs de bataille de la Marne réduisit à néant. Il a publié ce roman à l'occasion des jeux Olympiques de Paris en 1924. Fasciné par la Grèce antique, il rend hommage à cette civilisation, à la vie quotidienne des anciens Grecs et au sport athlétique.


Sur la ligne

Andrea Sedlackova (Scénario)
Zylo

Prague, 1983. Anna est une jeune et talentueuse athlète. Faisant partie des meilleurs espoirs de son pays, elle se prépare pour participer aux Jeux Olympiques. Soutenue par le régime communiste, on l'encourage dans le plus grand secret à participer à un nouveau programme médical, favorisant ses chances d'obtenir la médaille d'or. Mais Anna refuse. C'est alors à son insu que sa mère va la doper, le seul moyen selon elle pour que sa fille participe aux Jeux et puisse émigrer en Europe de l'Ouest.


Astérix. 12, Astérix aux jeux olympiques

René Goscinny (1926-1977)
Dargaud


Jappeloup

Christian Duguay (1957-....) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Fox Pathé Europa

Pierre Durand est un jeune avocat qui a une passion dévorante pour le saut d'obstacle. Du jour au lendemain, il quitte tout pour en faire son métier avec, comme monture, un cheval improbable pour la discipline : Jappeloup. Ils vont gravir ensemble les échelons pour arriver au sommet. "Guillaume Canet, ici scénariste et acteur pleinement investi (...), n'occulte aucune zone d'ombre du personnage et laisse le soin à Christian Duguay, talentueux réalisateur canadien (...), de mettre en scène les moments-clés avec une certaine maestria." Première - Christophe Narbonne