Rechercher

Suggestions à lire, écouter, voir

Nos sélections

Boris Vian dans tous ses états ...

Théa
4 mars 2020

A l'occasion du centenaire de sa naissance, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir Boris Vian et ses multiples facettes.

Touche-à-tout de génie, il s'est essayé à toutes les formes d'écriture : romans (sous divers pseudonymes), nouvelles, poésie, théâtre, mais aussi chansons, scénarios ou livrets d'opéras.

Découvrez ici un aperçu de ses oeuvres, éclectiques, poignantes, ironiques ou poétiques, ainsi que quelques ouvrages biographiques pour en savoir plus.

Boris Vian, 100 ans : le livre anniversaire

Nicole Bertolt
Heredium

A l'occasion du centenaire de la naissance de Boris Vian, N. Bertolt retrace sa vie et son oeuvre à travers objets, aphorismes, disques, livres ou films. A. Guggémos dresse sa biographie inversée en 100 dates, enrichie de photographies, dessins et manuscrits. ­Electre 2019


L'écume des jours

Boris Vian (1920-1959)
LGF

Deux jeunes gens, Colin et Chloé, vivent une belle histoire d'amour. Leur bonheur serait parfait si Chloé n'était pas malade, car un nénuphar pousse dans son poumon. Colin s'épuise à la soigner, mais rien n'y fait et l'état de la jeune femme s'aggrave, si bien que leur maison rapetisse et devient étouffante.


Boris Vian : [exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, 18 octobre 2011-15 janvier 2012]


Gallimard

Retour sur les traces de l'écrivain B. Vian, de Saint-Germain-des-Prés au Collège de pataphysique en passant par les clubs de jazz et les cafés fréquentés par les intellectuels engagés tels que J.-P. Sartre et S. de Beauvoir.


J'irai cracher sur vos tombes

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Publié sous le nom de Vernon Sullivan, ce roman interdit, et longtemps introuvable, est un véritable réquisitoire contre l'Amérique et la ségrégation raciale, refusant le cliché du "bon Noir" qui mérite la tolérance paternaliste des Blancs.


L'automne à Pékin : roman

Boris Vian (1920-1959)
Audiolib

Un homme ayant raté son autobus se retrouve à construire des voies de chemin de fer en plein désert. Il y croise un archéologue, un médecin et un abbé. ­Electre 2019


Le ratichon baigneur : et autres nouvelles

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Quinze nouvelles écrites entre 1946 et 1950, dans lesquelles Boris Vian, tout jeune, a exploré les voies qui ont assuré sa célébrité : fantaisie, truculence, dérision et absurde, dans la tradition d'Alphonse Allais. Plusieurs de ces récits prennent pour toile de fond un Saint-Germain-des-Prés plein de bonne humeur et d'échos de jazz.


Post-scriptum : dessins, manuscrits, inédits

Boris Vian (1920-1959)
Cherche midi

De nombreux inédits de Boris Vian : dessins, textes manuscrits, collages et peintures. C'est un voyage dans l'atelier de l'artiste.


Boris Vian à 20 ans : j'avais vingt ans en 1940

Claudine Plas (1957-....)
Au diable Vauvert

La vie, la personnalité et l'oeuvre de Boris Vian sont évoquées à la lumière de ses 20 ans. Le portrait du jeune homme en 1940 évoque notamment son mariage, ses amis, son premier travail, ses premiers écrits, l'assassinat de son père à la Libération et son engagement.


Boris Vian : le sourire créateur

Valère-Marie Marchand (1966-....)
Écriture

Fondé sur des documents d'archives et sur une soixantaine de témoignages de personnalités, un portrait de B. Vian qui fut notamment écrivain, inventeur, auteur-compositeur et interprète. Avec le CD Vian chante Vian.


Et on tuera tous les affreux

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Péripéties, coups de poing, scènes de sexe, tel est le cocktail mis au point par Boris Vian dans ce polar inspiré par une réflexion sur le nazisme.


Le goûter des généraux ; suivi de Le dernier des métiers ; et de Le chasseur français

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Boris Vian utilise le rire comme arme contre la guerre et ceux qui la font dans Le goûter des généraux et contre la toute-puissance du clergé dans Le dernier des métiers. Dans la comédie musicale le Chasseur français, il conte les tribulations de la marquise de Piripin, trop éprise des petites annonces et autres rencontres coquines.


Cantilènes en gelée ; Barnum's digest ; Vingt poèmes inédits

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Dans ces poèmes écrits entre 1946 et 1949, Boris Vian se rapproche de Queneau : il recourt au langage parlé, à l'écriture phonétique, à toutes les distorsions possibles des mots. L'humour noir, la provocation, la tendresse, la fantaisie verbale, la mélancolie lui permettent de livrer parfois le plus intime de lui-même.


Le loup-garou : suivi de douze autres nouvelles

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Treize nouvelles, écrites de 1945 à 1952, sur tous les registres où Boris Vian s'est plu à laisser son imagination battre la campagne, la ville et quelques mondes moins connus comme celui des loups-garous de Ville-d'Avray ou celui des skieuses lesbiennes et sadiques de Vallyeuse.


Boris Vian

Claire Julliard (1958-....)
Gallimard

Incarnant la jeunesse, l'innovation, l'audace, l'auteur de L'écume des jours mêle questions existentielles et plaisanteries, rejet du monde du travail et réflexion douloureuse sur l'amour. Mal compris de son temps, en avance sur ses contemporains, il est longtemps ignoré. Inexplorée de son vivant, son oeuvre symbolise dix ans après sa mort, le souffle libertaire de la génération de mai 1968.


Trouble dans les andains

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Dans ce premier roman de B. Vian, conçu durant l'hiver 1942-1943, dix personnages, complètement farfelus, se poursuivent d'Auteuil à Bornéo, nagent dans des flots de sang de crapaud et s'entretuent en se disputant un mystérieux engin, le barbarin fourchu.


Conte de fées à l'usage des moyennes personnes

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Texte écrit dans la prime jeunesse de l'auteur, dans le but de divertir sa première épouse alors malade.


Manuel de Saint-Germain-des-Prés

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Prévu pour être un guide touristique de Saint-Germain-des-Prés, ce livre est au final le parfait catéchisme du Germanopratin : historique, géographique, sociologique, ethnographique et même culinaire. L'ambiance des années 1950 est retranscrite par celui qui en fut l'une des plus étincelantes figures.


Les morts ont tous la même peau

Boris Vian (1920-1959)
Librairie générale française

Une nouvelle parmi les plus stupéfiantes qu'ait écrites B. Vian, en 1948, alias Vernon Sullivan.


Cent sonnets

Boris Vian (1920-1959)
Union générale d'éd.

Composés entre 1939 et 1943, ces poèmes constituent la première oeuvre de Boris Vian. Impertinence, humour, sens de la dérision et pastiche : tels sont les traits les plus caractéristiques de ce poète de vingt ans, dont le goût immodéré pour la rime, le calembour, le jeu verbal et prosodique sont tempérés par la tristesse et la mélancolie.


Je voudrais pas crever... ; Lettres au Collège de pataphysique ; Textes sur la littérature

Boris Vian (1920-1959)
C. Bourgois

Des poèmes, écrits en 1951 et 1952, où Boris Vian parle sur un mode intime et douloureux, proche de la confession, de son angoisse de la mort, de ses doutes sur la vie et sur lui-même. Le recueil est suivi de quatre lettres au Collège de Pataphysique, où il joue sur les mots et les proverbes et se livre à un exercice de style où l'humour rivalise avec l'absurde.


Chroniques de jazz

Boris Vian (1920-1959)
U.G.E.

Des chroniques, publiées dans Jazz hot, qui passent au crible tout le jazz (éditions ou rééditions, arrangements, styles, rythmes...) et qui sont aussi l'occasion d'évoquer d'autres thèmes, comme l'american way of life, le mercantilisme du show-business, les préjugés de certains mélomanes, la ségrégation raciale.