Rechercher

Suggestions à lire, écouter, voir

Nos sélections

Et bien dansez maintenant !

Chaozu
7 juin 2017

Pour la fête de la musique, retrouvez une sélection de films musicaux qui vous donneront une furieuse envie de danser et chanter.

 Retrouvez la playlist en ligne sur Deezer

La fièvre du samedi soir

John Badham (1939-....) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Paramount pictures

L'histoire de Tony Manero, chef de bande et roi du dancefloor.  Le film est devenu un emblême du disco mais c'est également une reflexion sociologique sur la jeunesse américaine des années 70.

La prestation dansée exceptionnelle de John Travolta, la bande originale culte, les pantalons pattes d'éph et les cols pelle à tarte nous replongent avec délice dans une époque malheureusement révolue. 

La bande originale est disponible ici et ici


The blues brothers

John Landis (1950-....) (Scénario)
Universal Pictures Vidéo

La course contre la montre de Jake et Elwood Blues qui doivent récolter 5 000 $ afin de sauver l'orphelinat de leur enfance. Véritable déclaration d'amour à la culture populaire américaine et notamment à la musique noire, "The Blues Brothers" tient autant de la comédie musicale que du film burlesque voire du cartoon. Un road movie musical irrévérencieux où l'on retrouve de nombreux caméos (James Brown, Ray Charles, Aretha Franklin...) pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

La bande originale est disponible ici et ici


West side story

Robert Wise (1914-2005)
Metro-Goldwyn-Mayer

New-York dans les années 50. La rivalité entre les Jets et les Sharks, deux bandes qui s'affrontent pour le contrôle du quartier du "West Side".

Librement inspiré de "Romeo et Juliette" de Shakespeare et adapté de la comédie musicale éponyme jouée à Broadway, "West side story" entraine le spectacteur dans un maëlstrom de scènes de danses d'anthologie. Au-delà de la comédie musicale, le film a une dimension plus sombre et dramatique en abordant également le racisme ou les conditions sociales de la jeunesse américaine.

La bande originale est disponible ici et ici


Mary Poppins

Robert Stevenson (Montage)
The Walt Disney Company

La nurse de la famille Banks vient de partir. Les enfants Jane et Michaël passent une annonce quelque peu fantaisiste pour la remplacer. C'est Mary Poppins qui répond et descend du ciel suspendue à son parapluie et poussée par le vent. Elle les entraîne aussitôt dans son univers surprenant et enchanteur.

Un classique Disney et une comédie musicale intemporelle aux effets spéciaux incroyables pour un film de 1964.  Mélange novateur de séquences animées et de prises de vues réelles,"Mary Poppins" est un véritable hymne à la bonne humeur et à la joie de vivre. Julie Andrews, dans le rôle titre y est éclatante de fraîcheur. Un film où l'on navigue entre rires et émotion et qui nous pousse à garder notre âme d'enfant. Tout simplement "supercalifragilisticexpialidocious".

"Mary Poppins" sera récompensé notamment par l'oscar des meilleurs effets spéciaux et de la meilleure actrice pour Julie Andrews.

La bande originale est disponible ici et ici


8 mile

Curtis Hanson (1945-....) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Universal Studios

Les rêves de réussite dans le rap- milieu majoritairement noir - de Jimmy Smith Jr, jeune rappeur blanc de Détroit surnommé B-Rabbit. Après une battle désastreuse, il fera tout pour vaincre sa timidité maladive et imposer sa différence.

Un portrait de l'univers du rap où les mots claquent et se transforment en armes. Une performance forte d'acteur pour Eminem dans le rôle principal. 8 mile décrit également de façon réaliste le quotidien de Détroit, une ville à l'agonie rongée par le chômage et la misère sociale. Une franche réussite loin des clichés habituels du hip-hop.

La bande originale est disponible ici et ici.


Autour de minuit

Bertrand Tavernier (1941-....) (Scénario)

La rencontre en 1959 à Paris de Dale Turner, immense saxophoniste de jazz américain alcoolique, et de Francis Borier, jeune dessinateur mélomane fou de jazz.

"Autour de minuit" est porté par l'interprétation magistrale de Dexter Gordon en jazzman désabusé et de François Cluzet dévoré par sa passion pour le jazz. Réalisé par Bertrand Tavernier et inspiré de la vie du saxophoniste-clarinettiste Lester Young ainsi que de la véritable rencontre entre Francis Paudras, jeune dessinateur, et Bud Powell, pianiste de jazz, ce film est un véritable cri d'amour au jazz.

La bande originale, composée par Herbie Hancock, est disponible ici


Control

Anton Corbijn (1955-....) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Northsee Limited

Biopic sur Ian Curtis (chanteur et leader du mythique groupe anglais Joy Division) qui se suicide le 18 mai 1980 à l'âge de 23 ans.

Filmé dans un noir et blanc qui fait écho à la fragilité de Ian Curtis et aux paysages industriels de Manchester, "Control" nous montre les affres d'un chanteur qui se cherche entre une vie de famille compliquée et une gloire naissante qu'il semble refuser. Ponctué de scènes de concerts où Ian Curtis - interprété de manière mimétique par Sam Riley - apparaît en transe et complètement habité par ses chansons, "Control" décrit l'itinéraire d'une idole en devenir rongée par une mélancolie existentielle dont la seule issue sera le suicide.

La bande originale est disponible ici 


Rocky horror picture show

Jim Sharman (Scénario)
20th Century Fox

Une nuit d'orage, la voiture de Janet et Brad tombe en panne. Ils trouvent refuge dans un mystérieux château et y font la connaissance de leurs étranges occupants dont l'extravagant Frank-N-Furter. Le film s'articule autour de ce personnage sulfureux de vampire transexuel en porte-jarretelles qui transgresse allègrement les régles de la morale et de la bienséance.

Malgré un scénario digne d'une série Z, "The Rocky horror picture show" devient rapidement culte grâce à des séances où les spectateurs récitent les répliques du film, chantent et dansent tout en s'affublant des costumes délirants des personnages principaux.

La bande originale est disponible ici et ici


On connait la chanson

Alain Resnais (1922-2014) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Arena Films

Simon, agent immobilier, aime en secret Camille qui elle s'éprend de Marc, le séduisant patron de Simon. Comédie chantée plus que comédie musicale, "On connaît la chanson" s'appuie sur l'idée d'intégrer des chansons populaires aux dialogues des comédiens. Ainsi Sabine Azéma, Pierre Arditi, André Dussolier... interprètent en play-back des extraits de chansons d'Edith Piaf, de Michel Sardou, de Johnny Hallyday et bien d'autres sous la direction du facétieux Alain Resnais.

La bande originale est disponible ici


Fame : La version originale

Alan Parker (cinéaste) (1944-....) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Turner entertainment

Une bande de huit adolescents, plein de talent, suit des cours de danse et de chant à la célèbre High School of Performing Arts de New York, seule école artistique publique. Quatre années d’études sont prévues, au cours desquelles ils vont devoir travailler dur, sans certitude de réussite au concours final.

"Fame", la comédie musicale très connotée "années 80", est aussi une reflexion sur la jeunesse et la célébrité. Les jeunes élèves de cette école pas comme les autres ont le désir farouche de réussir même s'ils savent qu'ils devront faire face à nombre de désillusions. 

"Fame" c'est aussi bien sur une bande originale endiablée avec notamment le morceau titre chanté par Iréne Cara. Elle est disponible ici et ici.


Hair

Miloš Forman (1932-2018) (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique)
Metro-Goldwyn-Mayer

Claude Bukowski, jeune fermier de l'Oklahoma, désire visiter New York avant de partir pour le Vietnam. A Central Park, il se lie d'amitié avec un groupe de hippies. Cette rencontre va bouleverser sa vie.

La bande originale est disponible ici et ici.


Devdas

Sanjay Leela Bhansali (1963-....) (Scénario)
TF1 Vidéo

Paro et Devdas s'aiment depuis l'enfance, mais ce dernier est envoyé à Londres pour étudier. Lorsqu'ils se retrouvent, ils pensent que toutes ces années de séparation n'ont été qu'une parenthèse. Mais dans l'Inde du début du XXème siècle, l'emprise des castes et des différences sociales est plus puissante que la passion. Pour venger l'affront subi par sa mère, Paro se voit mariée à un riche noble beaucoup plus âgé qu'elle. Devdas, désespéré, sombre dans l'alcool et trouve refuge auprès de Chandramukhi, une courtisane à la beauté légendaire...

La bande originale est disponible ici.


Vinyl : Saison 1

Allen Coulter (Montage)
HBO

New-York, début des années 70. Richie Finestra décide avec ses associés de vendre son label de musique pour enfin se consacrer à sa famille. Mais sa passion pour la musique est plus forte que tout et il continue à rechercher la prochaine pépite rock tout en retombant dans ses excès : "sex & drugs & rock'n'roll".

Produite par Mick Jagger et Martin Scorsese, qui réalise le 1er épisode, "Vinyl" a pour ambition de retracer 40 ans de l'histoire du rock. La reconstitution soignée du New-york des années 70, des personnages forts, les apparitions fictives mais crédibles de David Bowie, Bob Marley, Andy Warhol et bien d'autres, le véritable amour porté au rock qui transparaît tout au long de ses 10 épisodes font de "Vinyl" une série fougueuse et passionante.

La chaîne HBO ne renouvellera malheureusement pas la série pour une 2ème saison, faute d'audience aux Etats-Unis.

La bande originale est disponible ici


Sing Street

John Carney
TF1 Vidéo

Dublin dans les années 80. Suite aux difficultés financières de ses parents, Conor doit quitter son école privée pour intégrer les bancs de l'école publique. Dans ce nouvel univers, il rencontre Raphina, la plus jolie fille du quartier qu'il décide d'impressionner en montant un groupe de rock. Véritable "Feel-good movie" (film-bonheur), "Sing street" - nom du groupe formé par Conor - déborde d'une belle énergie communicative grâce à ses jeunes acteurs tous excellents. La formation du groupe étant sans doute l'un des moments les plus drôles du film. En creux, "Sing street" n'oublie pas d'aborder des thèmes plus difficiles comme la récession économique ou le divorce.

La bande originale nous replonge avec délice dans la musique des années 80 - au temps béni des cassettes audios et disques vinyls - entre tubes incontournables (The Cure, Joe Jackson, Duran Duran...) et compositions originales.

Elle est disponible ici