Des projets pour ma classe avec la médiathèque

 

Pour les professeurs de cycle 1, 2 et 3 nous proposons une définition de projet personnalisée, construit en partenariat entre le chargé de projet de la médiathèque et l'enseignant. Ces projets peuvent être articulés avec les différents services de la médiathèque (patrimoine, audiovisuel, multimédia, archives) et portent autour du domaine du livre, de la transmission, du numérique, de l'écrit et de la lecture.

 

 

 Des exemples de projets avec la médiathèque :

 

> Lire et écrire au Moyen Age - Classes de 5e des collèges Monod et Anne Franck

 

  • Classes de collège : Découverte du livre d'heures d'Isabeau de Roubaix, des matériaux dont il est constitué, quels pigments pour les enluminures, mettre en relation le livre d'heures d'Isabeau de Roubaix et les grotesques du bréviaire de Renaud de Barre.

 

 

> Atelier Lire et s'enchanter en poésie - Classe de primaire de l'école Montaigne

Le plaisir de jouer avec les mots et de se surprendre avec la langue, de s'amuser avec les compétences de lecture encore fraîchement acquises, d'associer poésie avec jeux et et humour. Valoriser les élèves et s'amuser en poésie en utilisant les richesse du fonds Poésie de la médiathèque.

 

 

> L'objet livre et livre d'artiste - Collège Monod, ESAAT, ULIS Lycée Turgot

Collège, lycée, enseignement d’exploration, enseignement supérieur. Découvrir, explorer et manipuler la collection des livres d'artistes et des livres objets destinés aux adultes ou aux enfants. Ces ouvrages se dérobent aux catégories attendues du livre, ils sont textes, sculptures et volumes. Les élèves effectuent des relations entre la forme du livre et le fonds du texte. En fonction des projets, on peut se pencher sur les livres sans texte, les pliages ou la typographie spécifique, imaginer des prolongements en fonction des suites à donner à l'activité. Cette découverte des livres objet et les prolongations peuvent aussi se décliner pour un public adultes et jeunes en souffrance avec le livre et la lecture.

 

 

 

 

 

 

 

 

> Découvrir le fonds patrimonial, l'utiliser, y participer et l'enrichir. Travailler avec les archives - Lycée Baudelaire, Van Der Meersch, collège, primaire cycle 3

 

Un atelier peut se décliner de différentes manières :

  • Travailler sur des ressources authentiques anciennes conservées dans les magasins ou numérisées, pour effectuer une découverte. Cet atelier a pu offrir une sensibilisation à l'histoire de la bande dessinée à partir des ressources authentiques et originales de la médiathèque (exemplaire du Journal des Enfants, une série d'images d'Epinal, Bécassine, le N°1 du Journal de Mickey en français). Cet atelier sur ce mode a été réalisé avec des classes de cycle 3.
  •  Effectuer le dépôt,  enrichir l'histoire locale. C'est l'occasion de découvrir d'anciens journaux d'école ou de lycée, de s'interroger sur sa constitution, son rôle et sa participation à l'élaboration d'un patrimoine et d'une histoire commune. C'est aussi l'occasion d'effectuer un bilan de l'année. Souvent cette séance est couplée avec une découverte des périodiques en prêt pour la jeunesse.
  •  Découvrir les archives par le biais des affiches sur la vie quotidienne en 1914-1918 à Roubaix (cycle 3, collège). L'occasion de se familiariser avec une des facettes de la conservation de la mémoire, découvrir un lieu et des métiers, manipuler et comprendre l'archive à partir de documents publics (les affiches) et comprendre ce que pouvait être la vie quotidienne des roubaisiens sous l'occupation allemande durant la Première Guerre Mondiale.

 

>Lire à haute voix, les élèves passeurs d'histoire - Lycée profesionnel Lavoisier

Ce projet peut se décliner du primaire à la terminale avec des objectifs différents en fonction des niveaux :

Pour les primaires, il s'agit de s'entendre et de s'écouter lire à voix haute des albums, de percevoir les enjeux du rythme, de l'intonation, de s'assurer que l'auditeur suit et apprécie. Une déclinaison de ce projet a été effectuée pour que des cycles 3 puissent lire des albums à des grandes sections. Pour les collèges, on peut travailler la posture du lecteur, les enjeux littéraire, bien comprendre pour bien lire. Des lectures peuvent être faites à des primaires ou des adultes. Il s'agit de percevoir qu'il y a de vrais enjeux et que le lecteur devient l’interprète de l'auteur.

Au niveau lycée, nous nous intéressons particulièrement aux premières et terminales qui sont amenés à passer des oraux pour le bac. Il s'agit alors de travailler la lecture pour faire sentir à l'auditeur que le texte est compris, apprécié. Gestion du stress, capacité à respirer prendre le temps, pauser, s'intéresser aux respirations et aux émotions que l'on veut faire passer sans sombrer ni dans le pathos ni dans la monotonie.

Ce travail de lecture à voix haute peut aussi trouver sa place dans le cadre des ULIS, ou des classes de français-langue-étrangère.

 

 

Retour

> Vous êtes enseignant

Pour les professeurs du primaire au secondaire

Contactez Bruno Capus

Détaché de l'Education nationale,  il est en charge des partenariats de la médiathèque avec les enseignants et les établissements scolaires du primaire au supérieur.

bcapus@ville-roubaix.fr 03 20 66 46 06

Voir aussi

> Classes Patrimoine